jour 39 étape 35 : de Navarrenx à Charritte de Bas : 18 km samedi 5 mai

Samedi 5 mai 2012

Ce matin, l’ambiance est couleur triste autour de la table du petit déjeuner. Nos cinq “co-gitants” n’ont pas le moral. C’est la fin de leur chemin de Compostelle 2012. Lundi c’est la reprise du travail.

Quant à nous, c’est pour une courte étape que nous repartons sous le soleil. Nous faisons nos emplettes du matin, car il n’y aura plus aucune autre possibilité sur la route aujourd’hui.

la porte Saint-Antoine qui donne vers l'Espagne (Navarrenx)

le pont sur le Gave d'Oloron

Nous sortons de la ville fortifiée par la porte Saint-Antoine et nous traversons le Gave d’Oloron par l’unique pont séculaire.

sous les frondaisons ensoleillées

Bientôt nous marchons seuls sur un chemin forestier ensoleillé. Le soleil a asseché les ornières.

des images de cartes postales plein les yeux

Nous jouissons des belles couleurs des prés et des champs.

 

dans les prés

Dans le pré de droite (pourquoi pas dans celui de gauche ?), dans l’herbe, nous voyons une multitude d’effloraisons qui ont la forme et la couleur des framboises.

en allant de Navarre vers le pays basque

Le relief devient maintenant de plus en plus vallonné.

Nous arrivons au village de Charre ( à bœufs ?). Sans jeu de mot, ce doit être le cas: notre topoguide nous précise en effet que nous devons traverser la départementale en empruntant le boviduc!

boviduc : couloir destiné à conduire les boeufs d'un endroit à un autre

C’est vache de demander à des pèlerins de se comporter comme des boeufs. Néanmoins, nous nous plions a cette exigence, et passons la tête haute. Mais nous faisons moins les fiers quand nous voyons les gros nuages noirs qui viennent a notre rencontre de l’autre côté.

chapelle de Saint-Grat évêque d'Oloron

Nous nous réfugions dans une petite chapelle qui s’avère être celle de Saint Grat.

les beaux restes de Saint Grat

Pour nous avoir épargné l’averse nous lui témoignons une immense grat-itude (c’est bien le moins).

Enfin nous arrivons à la maison Torttua qui sera notre gîte du soir. Nous avons vue sur les Pyrénées depuis notre chambre.

vue par la fenêtre de la maison Torttua

Nous venons d’entrer au pays basque au terme de 685 km depuis le Puy en Velay.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.