jour 55 étape 51 : de Villafranca Montes de Oca à Atapuerca : 18,8 km Lundi 21 Mai

Lundi 21 Mai 2012

Ce matin, il fait froid. Il ne pleut pas, mais il n’y a pas de soleil. Je vais mieux, mais au petit déjeuner, je n’arrive pas à manger. Michelle est d’avis qu’on prenne un taxi pour faire l’étape. C’est vrai qu’il y a tout de suite un dénivelé de 300m à faire sur 3km et pas de secours possible avant 12 km. Moi, je me sens capable de partir. En plus, il ne pleut pas. On décide finalement de tenter le coup et de faire le point après la montée et si ça ne va pas, de redescendre lentement à l’hôtel.

On démarre doucement, des tas de pèlerins nous doublent, mais on s’en moque. Arrivés au col, ça va. On décide de poursuivre et de prendre un bon repas chaud à San Juan d’Ortega qui n’est plus qu’à 9km. Làs, la pluie revient et on doit marcher avec les capes et pas question d’apercevoir les montagnes d’Oca qui font partie de la Sierra de la Demanda. Nous sommes un peu au-dessus de 1000m d’altitude et nous sommes frappés du retard végétatif. Les chênes bourgeonnent à peine alors qu’ils avaient déjà des feuilles dans les Pyrénées ! Au bord du chemin fleurissent des espèces de bruyères géantes d’une belle couleur mauve.

Parfois le chemin passe dans les pins.

Mais parfois, il devient terriblement caillouteux. C’est dur de marcher dans ce chemin chaotique et boueux de surcroît. On a vu de rares pèlerins ingénieux tracter leur sac dans une carriole attachée à la ceinture. Mais là, le terrain met ce genre de matériel à rude épreuve. On en trouve la preuve, dans la carcasse abandonnée au bord du chemin. J’imagine le flot de jurons qui a du accompagner cette défaillance à 8 km du premier lieu habité.

Deux heures plus tard, nous arrivons à San Juan de Ortega. Ce minuscule et modeste village contient au centre de sa belle église romane, un superbe tombeau roman du XIIeme siecle qui a traversé les siècles sans aucun dommage.

le tombeau offert pour Juan de Ortega, mais auquel il préféra un simple sarcophage de pierre

Les américains rêveraient de posséder un tel monument aussi ancien qui serait digne de leur capitale. Dans le seul bar du village, nous prenons une assiette revigorante. Nous découvrons les morcillas de Burgos qui ressemblent à des tranches de Schwarzwurscht grillées. Tout ça finit par me remettre complètement d’aplomb, ouf ! Fausse alerte au final.

Nous arrivons vers le lieu supposé des 1000 km parcourus depuis Le Puy en Velay. Nous tombons à point nommé sur une belle spirale en cailloux que nous fleurissons pour la personaliser en plein dans le mille ! Il faut dire que nous nous étonnons nous-mêmes et que nous en sommes fort satisfaits.

1000 km

en plein dans le mille

Et 4 km plus loin nous arrivons sans encombre à notre casa rurale à Atapuerca.

Le soleil daigne enfin apparaître avec quelques heures de retard sur la météo annoncée.

4 réflexions sur « jour 55 étape 51 : de Villafranca Montes de Oca à Atapuerca : 18,8 km Lundi 21 Mai »

  1. Daniel et Marie-Claude

    Tiens bon Michel, tu as une bonne infirmière.
    On ne peut vraiment que vous féliciter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.