jour 14 – étape 13 : de Decazeville à Felzins : 17,4 km

Objectif : chambres d’hôtes Le Pentadou
Le bourg  46270 Felzins 05 65  40 48 12
Nous quittons Decazeville par une montée interminable pour réussir à nous élever de 200m.

ciel menaçant dans un miroir urbain déformant

Nous visitons la petite chapelle Saint Roch de Decazeville Estaques et quand nous repartons une faible pluie nous oblige à mettre les capes. Nous rencontrons de plus en plus de pèlerins et de pèlerines sur le chemin. Hier, nous estimions leur nombre à une vingtaine ou une trentaine. A Livinhac le Haut, nous quittons l’Aveyron pour entrer dans le Lot. Nous achetons du pain et du pot au feu en salade pour midi. Au moment de sortir de la charcuterie, la pluie se met à tomber drue et nous devons attendre l’éclaircie sous le porche. Le soleil revenu, nous repartons vers les hauteurs et nous avons une vue sur des dizaines de kilomètres à la ronde.

blonde en pèlerine bleue devant des blés verts

vue d'avion prise les pieds par terre

Et nous voyons arriver de loin de gros nuages gris et bas. On accélère le pas, mais la pluie nous rattrape. On a juste le temps de trouver un refuge sous les frondaisons presque étanches formées par le lierre qui enveloppent deux vieux arbres. Pendant une demi-heure, on reste figés dans le mètre carré protégé pendant que la pluie redouble avec un orage qui approche. Un éclair tombe non loin et nous fait brutalement changer de stratégie. Nous partons vers une maison proche à 50m de là et fort heureusement, nous y trouvons un auvent providentiel. Alors que la pluie semble s’être installée pour de bon, lentement le ciel s’éclaircit derrière la colline. Un coin de ciel bleu apparaît même dans la direction où nous devons aller. Les gouttes de pluie s’espacent et nous repartons. Nous arrivons à Montredon. Un accueil paroissial, une porte entr’ouverte, et nous découvrons une petite salle avec une table, des bancs, une cafetière et même des gâteaux au chocolat. On croit rêver devant tant d’hospitalité gratuite. Il y a même un tampon à disposition pour notre créanciale.

un cachet de plus sur nos créanciales

Il est 14h30. Nous avons enfin un endroit sec pour nous asseoir et manger. Il reste à présent 7 km et la pluie a cessé. Nous visitons la magnifique chapelle de Guirande avec ses fresques datées de l’an 1500.

la chapelle de Guirande

fresques datées de l'an 1500 !

Nous sommes à deux km de Felzins. Nous contournons par le sud un violent orage local. Un second orage noir a le même objectif que nous. Nous forçons le pas et nous rejoignons notre chambre d’hôtes quelques secondes avant un déluge d’eau mêlé de grêle. Ouf!
La chambre d’hôtes bambou qui nous est réservée se trouve effectivement derrière une petite forêt de bambous plantée dans un cuveau. La chambre a été aménagée avec beaucoup de goût. Ce qui devait être une ancienne étable, a été transformé en un véritable petit nid douillet. Pierre le Suisse est arrivé une fois de plus avant nous. Il est logé dans la chambre à côté de la nôtre. Autour de la table d’hôtes, le soir, il y a un groupe de quatre pèlerins allemands en plus. De la salle à manger on a une vue superbe sur un paysage vallonné de collines avec un manteau d’immenses prés verts. Le Pentadou a d’autres atouts: des terrasses et une grande piscine. Mais le mauvais temps ne nous permettra pas d’en profiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.