jour 45 étape 41 : de Zubiri à Pampelune : 19,8 km vendredi 11 mai 2012

Vendredi 11 mai 2012

A 7h45 il fait déjà 12 degrés. On se dépêche de prendre notre petit déjeuner et on va à la poste de Zurbiri. Nous voulons renvoyer les guides de France et nos pantalons de pluie a Cernay. Surprise, la poste ouvre bien à 9h comme annoncé, mais n’assure pas la prise en charge des paquets. Il faut aller à Pampelune!

Nous partons donc chargés en direction de Pampelune. Le chemin est toujours d’aussi bonne facture. Nous passons à coté de l’usine de magnésie de Zubiri. Un vacarme industriel de concassage mais aussi une succession de bassins de décantation sur 2 km. Plus rien ne pousse. Tout est gris.

usine de magnésie de Zubiri

Le chemin serpente dans les sous-bois qui nous dispense une ombre bienfaitrice pendant que la température monte insensiblement vers la solide trentaine. Nous, on fond de chaleur.

A midi, un porche d’église dotée d’un banc nous accueille pour notre pause casse-croute.
Il y a maintenant de plus en plus de vélos sur le chemin et ils nous surprennent souvent quand ils nous dépassent. Le vent fait onduler les blés.


Enfin, nous arrivons dans les faubourgs de Pampelune et la vie trépidante nous enveloppe très vite.

Michelle sur le pont de la Madeleine à l'entrée de Pampelune

porte de France à Pampelune

Nous visitons rapidement la cathédrale avant de rejoindre notre hôtel pour nous poser un peu. Nous sommes très au calme par rapport à l’agitation du dehors. Nous sommes à deux pas de la place du Castillo. La place, bordée de cafés est noire de monde.

On se paye une glace gigantesque.

slurp!

1 réflexion sur « jour 45 étape 41 : de Zubiri à Pampelune : 19,8 km vendredi 11 mai 2012 »

  1. Josiane

    Nous aussi avions trois jours de beau temps …. il faut les compter ! Deuxième tonte de gazon cette année, les géraniums sont plantés mais restent à l’abri, les Saints de glace ne sont pas encore passés .. … et la mauvaise herbe “à la déchetterie !!!” …. mais je n’ai pas reçu de bonne glace …. c’est vrai “les bonnes choses” se méritent … et vous êtes bien plus méritant que moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.