jour 0 : découverte du Puy en Velay

Objectif du jour : découverte du Puy en Velay

Mardi 27 Mars 2012 :

Cette nuit, nous n’avons pas beaucoup dormi. Mon sac de 12 kg inquiète Michelle. Elle se lève à 5h et allège le sac d’un pantalon et d’un t-shirt chacun et allège la trousse à pharmacie. Le sac ne pèse finalement plus que 9,5 kg. Celui de Michelle fait 6 kg . Départ à 6h20 de Cernay. Jean-Pierre nous convoie jusqu’à la gare de Mulhouse et prend la première photo.
Il attend même pour s’assurer que le train part effectivement.
A 7h07 le TGV s’ébranle lentement et silencieusement. Après quelques crissements au passage des aiguilles, le train prend son élan sur la ligne vers Belfort et atteint rapidement une vitesse confortable.
Arrivés à Lyon en trois heures, nous avons deux heures d ‘attente pour le TER en correspondance pour le Puy.

Au départ à la gare de Mulhouse

Le TER est un tortillard brinquebalant qui nous fait découvrir les paysages verdoyants à l’approche du Puy.
En arrivant, on pose vite nos affaires à l’hôtel Bristol et on entame la montée vers la cathédrale

La cathédrale du Puy en Velay

On visite la cathédrale, on passe devant St Jacques qui nous regarde d’un air absent :

Saint Jacques à la cathédrale

On se fait tamponner nos deux créanciales, profitant du peu d’affluence de l’après-midi. Nous consultons le registre des pèlerins de 2011 et nous constatons avec surprise que de janvier à mars, ils étaient 8 ! alors qu’en avril ils étaient déjà 250 ! Autant dire que nous serons en 2012 dans le groupe de tête… au moins pour le départ.

.

3 réflexions sur « jour 0 : découverte du Puy en Velay »

  1. David and co

    On a accroché une carte de France sur le frigo pour que les loulous puissent suivre votre parcours tous les jours! On pense bien fort à vous! Bonne route!

  2. tomtom

    moi j’aime quand c’est papa qui écrit…ça change !!! et c’est quoi des créanciales pour nous les incultes merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.