jour 69 étape 65 : d’Astorga à Rabanal del Camino : 21,5 km Lundi 4 Juin

Lundi 4 Juin 2012

Michelle a bénéficié il y a trois jours de morsures de sales petites bestioles et nous nous inquiétons de l’évolution des choses, surtout pour son pied gauche. Astorga est une grande ville qui offre les services d’un grand centre de santé. Nous sommes pris en charge instantanément et sommes reçus par un médecin en moins de 10mn. Il modifie et complète le traitement médical que nous avions mis en oeuvre, nous rassure quant à la guérison à venir et à la compatibilité avec la marche. Cette consultation rapide prise en charge par notre carte européenne de sécu nous permet même de visiter la cathédrale enfin ouverte et d’obtenir le tampon du jour sur notre créanciale.

Puis, nous prenons un taxi pour nous avancer de 10km et soulager le pied de Michelle. A partir d’Astorga, finies les mornes plaines. Le chemin monte en pente douce. Nous avons un dénivelé positif de 300m à faire aujourd’hui pour nous hisser à 1160m.

A partir de Santa Catalina de Somoza les cultures deviennent de plus en plus rares et nous trouvons, ça et là, de beaux parterres de genêts et de lavande.

A El Ganso nous trouvons une cigogne bien ancrée à l’extrême gauche. Mais vue de l’autre coté, on s’aperçoit qu’elle semble mener une politique de droite. 0n n’a rien inventé.

 

La barrière montagneuse se rapproche et nous laissons sur notre gauche les sommets encore un peu enneigés.

Il fait chaud depuis midi, mais 23 degrés avec une bise légère, c’est très supportable.

Finalement nous apercevons au loin le charmant petit village étape de Rabanal del Camino.

 Encore trois quarts d’heure et nous y entrons par une belle route pavée que remontent aussi des tandems.

La posada de Gaspar sera notre étape du soir. La chambre est super et proprette, on va bien se reposer.

4 réflexions sur « jour 69 étape 65 : d’Astorga à Rabanal del Camino : 21,5 km Lundi 4 Juin »

  1. Marie-Claude et Daniel

    Courage Michelle, si près du but. Que ces maudites bestioles s’attardent donc chez d’autres pélerins !
    Mais vous y arriverez, chez les Flieg “tout est possible”, on connaît leur courage et volonté.

  2. HERTEL Martine et Pierrot

    Nous vous suivons depuis le début, avons laissé qques commentaires (???), et nous ne pouvons que nous incliner devant tant de courage et de persévérance … Le but est bientôt atteint, après plus de 2 mois … alors qu’il ne nous a fallu que qques mn pour faire, avec vous, en pensées et grâce à vos photos et magnifiques commentaires, ce beau pélerinage … Merci de nous faire partager tout çà avec vous. Nous vous embrassons bien fort et encore “chapeau” !!!

  3. Michel Flieg Auteur de l’article

    Merci pour vos encouragements. Mais on est des milliers à faire ce voyage chaque année. Et il suffit de marcher ( on sait le faire depuis l’âge de un an)…
    On vous embrasse

  4. Michel Flieg Auteur de l’article

    Les bestioles étaient trop petites pour qu’on les morde à notre tour, mais on mordrait bien la propriétaire de l’Albergue Tio Pepe de Villar de Mazarife. Ca mérite même l’échafaud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.