jour 70 étape 66 : de Rabanal del Camino à El Acebo : 16,9km Mardi 5 Juin

Mardi 5 Juin 2012
Aujourd’hui 1300 km au compteur: restent 222 km
Au programme du jour : une tour Eiffel à monter et une à descendre.
Le pied de Michelle est en état stationnaire (sauf quand elle marche ; encore heureux !). Pour le reste, les choses s’améliorent.
Nous quittons la quiétude de la posada de Gaspar et entamons la montée.

Sur la crête, les nuages venant de l’autre versant roulent par dessus la crête avant de céder à l’évanescence sous les chauds rayons du soleil levant.

 

Le thème du jour est “couleurs”.  Fleurs, bruyères et genets se disputent la préséance tonale de la mosaïque picturale paysagère (je fais des efforts de langage pour être à la hauteur de la beauté de la nature et donner l’ambiance, les photos rendront le reste). 

 

Le village de Foncebadon échappe, fantomatique, aux nuages.

Si l’envie de redresser des ruines vous tente, il y a là, de quoi de la satisfaire. Il émane une beauté simple de ce lieu. Un ballet d’hirondelles signale la présence d’une marre au-dessus du village. Elles viennent y boire au vol.

Plus loin, nous retrouvons les élégantes aux yeux fardés déambulant avec grâce entre les fleurs. L’une d’elles a bien voulu se laisser photographier.


A la croix de fer, c’est Michel (fin comme une aiguille) qui donne l’heure sur l’horloge solaire.

Et voilà Manjarin où nous atteignons les 1300 km :

 Bientôt nous voilà en vue d’El Acebo, ou nous passerons la nuit. Desormais, les toits des maisons ne sont plus en tuile, mais en ardoise.

Le village est assez beau, comme son nom le laisse entendre (El acebo = le houx)

La casa rural del peregrino semble hyper propre et moderne. Nous n’en faisons pas moins une minutieuse inspection avant de poser nos affaires.

1 réflexion sur « jour 70 étape 66 : de Rabanal del Camino à El Acebo : 16,9km Mardi 5 Juin »

  1. Robert et Rosmarie Jost

    Pauvre Michelle! Wir wissen, wie einem diese Stiche quälen können, letztes Jahr hat es in Frankreich einige von unserer Gruppe erwischt. Wir drücken euch die Daumen, dass ihr die letzten Etappen trotzdem noch gut meistert! Die Fotos zeigen ja eine wunderschöne Gegend, und die Sonne mit frischem Lüftchen begleitet euch hoffentlich weiter. On sera à Chartres pour quelques jours, on pensera certainement beaucoup à vous! Buon camino pour le reste!
    Rosmarie und Robert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.