jour 1 : du Puy en Velay à Chier 21 km

Objectif du jour : La Remise Le Chier 43580 Saint Didier d’Allier
04 71 57 29 37 ou 06 60 38 25 34
Réservation faite le 20 mars 2012 pour la nuit du mercredi 28 mars.
Notre objectif à moyen terme est d’arriver à Conques (200km) en 10 jours, c’est à dire pour Pâques. Nous avons fait une réservation ferme d’une chambre d’hôtel à Conques pour une halte de deux jours en ce haut lieu que nous connaissons pour y être passés en voiture en 2005. Il faut donc trouver un hébergement tous les 20km. L’affaire n’est pas si simple. Les étapes feront entre 15 et 25 km en fonction de la localisation des hébergements acceptables. Car en plus, nous tenons à éviter les “dortoirs et abris de pèlerins”, leur préférant le confort intimiste et douillet de chambres avec cabinet de toilette individuel. Alors forcément, ça complique les choses.Ce mercredi matin, nous avons participé à la messe des pèlerins à 7h et nous étions 6 pèlerins à recevoir la bénédiction pour accomplir le chemin jusqu’à Saint Jacques.

au pied du grand escalier vers le chemin de Saint Jacques

Puis, d’un pas encore alerte, nous avons quitté le Puy par un chemin montant.

Compostelle à 1521 km ! Le chemin sera tout du long, balisé par un rectangle blanc et rouge. Même les fausses pistes sont indiquées par une croix blanche et rouge. On essaie la fonction GPS d’Orange. Oh surprise, voici la réponse : le chemin demandé est trop long pour pouvoir indiquer une direction à suivre… Ben, tiens!
On est tout seuls sur le chemin pendant des kilomètres. Il fait chaud et beau. On est en t-shirt et les pas défilent. Un pèlerin solitaire nous dépasse une heure plus tard.
Vers 13h, on arrive à Saint Christophe sur Domaison. On cherche un endroit pour s’asseoir et on avise un petit calvaire dans un pré avec du matériel de construction à proximité. Je décroche le fil de fer électrique pour y entrer et je le raccroche derrière nous. Je construis une table avec des parpaings et une planche de bois et on s’installe. On enlève les chaussures et on met les chaussettes à sécher au soleil. Et on mange de bon appétit les sandwichs achetés au Puy.

pause déjeuner à Saint Christophe sur Domaison

On est tranquillement en train de croquer dans une pomme quand Michelle sent un souffle chaud sur son épaule : deux pique-assiettes sont arrivés sans crier gare. Il faut plier bagages en toute hâte en surveillant à la fois, les pommes, les papiers gras, les sacs, les chaussettes. Ils ne sont pas farouches du tout. Je n’arrive pas à les éloigner. Même un coup de chaussette sur le museau ne donne pas de résultat. En plus, il faut ranger les parpaings et la planche. Quelle bagarre!

les pique-assiettes

On reprend la route et vers 16h45, nous sommes en vue du village du Chier (prononcez chière = tas de cailloux). On retente le GPS d’Orange. Peine perdue, il n’arrivera jamais à la fin de son calcul d’itinéraire. Nous si.

La Remise

Voilà la Remise qui fut notre première étape en chambre d’hôte. Nous avons été reçus comme des amis à la table des propriétaires, avec apéro, soupe, purée maison, ragoût de boeuf, fromage du pays et salade de fruits maison.

On est arrives a 16h30.

1 réflexion sur « jour 1 : du Puy en Velay à Chier 21 km »

  1. Grenouillette

    Je peux enfin suivre votre aventure.
    Les petits chevaux voulaient probablement vous aider à vous délester de petits poids en trop, hé! hé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.